Wednesday, September 19, 2012

Sans . . . qui ?

Je viens de lire Texaco de Patrick Chamoiseau pour mes études. J'ai trouvé dans le livre une comparaison qui m'a beaucoup plu. En parlant du personnage Esternome, le père de la protagoniste, le conteur explique comment Esternome a perdu l'amour de sa vie, une femme qui s'appelait Ninon. Pour décrire le pauvre homme après la mort de Ninon, l'auteur nous dit : "Sans Ninon, il vécut de longues années comme vivent les fleurs cueillies."

Ce serait vrai pour moi sans . . . Miriam. Et vous ?

No comments:

Post a Comment