Monday, May 16, 2011

La sentimentalité : Une deuxième réponse

Une autre idée sur la sentimentalité de Lettres parisiennes. Cette fois c'est Leïla Sebbar, dans la lettre XXI, qui parle de la sentimentalité. Elle parle des livres de Virginia Woolf et Gertrude Stein :
Contrairement au roman traditionnel féminin, les livres de l'une et de l'autre ne sont pas des romans sentimentaux. Le sentiment amoureux y est diffus, flou, ambigu. Et pourtant je les ai lus chaque fois comme des livres de femme.
Traduction: Unlike the traditional feminine novel, the books that Woolf and Stein wrote are not sentimental novels. Any romantic feeling is vague, problematic, and ambiguous. And yet I have always read them as women's literature.
Ce qui constituterait la sentimentalité pour Sebbar, me semble-t-il, c'est une démonstration des sentiments amoureux sans ambiguïté, sans démonstration des problèmes et des contradictions des sentiments amoureux, reconnus par tous qui ont éprouvé de tels sentiments. Qu'en pensez-vous ?

1 comment:

  1. Giulia De DominicisMay 16, 2011 at 12:17 PM

    Hi! Your blog has been nominated for our Top 100 Language Lovers 2011 competition.
    Read more here: http://www.lexiophiles.com/featured-articles/top-100-language-lovers-2011-competition-starts-today-%E2%80%93-nominate-your-favorite
    Good luck!
    Giulia - On behalf of the bab.la and Lexiophiles team
    giulia@bab.la

    ReplyDelete